top of page

HOTU, de Lune à l'autre

Dernière mise à jour : 24 mars

Communiqué de presse.


Miriama Bono et Hinatea Colombani présenteront à la salle Muriavai leur exposition commune HOTU, autour du thème de la régénérescence et des cycles de la Lune. Les deux artistes nous proposeront de découvrir leur univers artistique et complémentaire, déclinée sur plusieurs supports : peintures acryliques ou à l’huile sur toiles et papiers pour Miriama, Tapa et pigments naturels pour Hinatea.


Cette exposition est le fruit d’une réflexion commune entamée depuis leur rencontre en 2017, autour de l’art et la culture. Les deux femmes ont façonné ensemble pendant 3 mois, déclinant des références visuelles récurrentes d’une oeuvre à l’autre.  Entre tradition et modernité, les deux artistes déploient avec enthousiasme la thématique de la fertilité et des lunaisons, s’appuyant sur leurs connaissances respectives du patrimoine polynésien, tout en s’autorisant une interprétation contemporaine.




Miriama Bono


Miriama expose régulièrement depuis 2008 à la Maison de la Culture. Son travail, d’abord fortement orienté vers l’abstraction, s’est progressivement imprégné de son implication professionnelle, notamment au sein du FIFO et de Te Fare Iamanaha. Après avoir mis en sommeil son parcours artistique pour pouvoir se consacrer pleinement au chantier du Musée, Miriama a souhaité se remettre pleinement à la création, et cette exposition marque son retour pictural.


Lors de sa dernière exposition en 2021, l’artiste avait privilégié la peinture à l’huile, et des oeuvres très inspirée par les textes de Teuira Henry et la cosmogonie tahitienne. Pour cette collaboration avec Hinatea Colombani, elle explore plusieurs médiums et techniques, et décline autour de la thématique des lunaisons, de l’univers du tapa et de la régénération une vingtaine d’oeuvres sous divers supports.



Hinatea Colombani


Spécialiste du tapa reconnue à Tahiti, Hinatea Colombani nous dévoile pour la première fois ses créations contemporaines. Après avoir participé en 2023 à des expériences collaboratives dans la région avec d’autres ‘tapa makers’ du Pacifique, et notamment à la biennale de Sydney, Hinatea nous propose ainsi de découvrir un talent créatif en plein épanouissement .


Inspirée par ses recherches autour des lunaisons dans la région, ses oeuvres sont réalisées naturellement, de la fabrication du tapa à celui des pigments. Les motifs qu’elle décline sont le fruit de ses échanges avec les spécialistes de la culture polynésienne et de ses lectures. Elle nous propose ainsi une prolifique synthèse de ces dernières années dédiées à redécouvrir les savoirs faire ancestraux, qu’elle restitue dans un langage personnel et contemporain.



63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page